Lors de ma première visite, je m'y suis tout de suite sentie bien. Elle n'est pas très grande, n'a rien d'extraordinaire  à priori et pourtant je lui ai trouvé du charme...

la_maison_6
Est-ce la porte d'entrée en bois patiné par le temps et sa vieille poignée grise ?...

la_maison_5

Sont-ce les boiseries de l'entrée peintes en trompe-l'œil comme si elle voulait se donner un air de grande ?...

la_maison_4

Les petits carreaux de ciment posés partout dans la maison ?...

la_maison10

La lumière tamisée des rayons chauds du soleil filtrés par les persiennes entrouvertes ?...

la_maison_2

Les loquets qui ferment la porte des toilettes, de la salle d'eau, du placard de la cuisine et certaines petites fenêtres ?...

la_maison_8

Les boutons de lumière façon grande maison bourgeoise ?...

la_maison_3

Les tonalités des peintures que l'on séparait autrefois par un liseré noir ?...

la_maison_9

Les huisseries, les hauts plafonds aux angles arrondis, la cheminée, les grandes fenêtres, le tilleul, le pin, le figuier, les vignes, le portillon de derrière, les grandes chambres et  leur vue sur le Mont Coudon ?...

Le mélange de tous ces petits détails que je n'ai pas vraiment vu, ou plutôt que je pensais avoir manqué et qui en fait ont attiré mon attention , a fait que c'est elle que j'ai choisie. Elle est fatiguée, usée, a été laissé à l'abandon plusieurs années mais elle ne demande qu'à revivre, à se faire jolie pour reparaître fièrement dans le village comme "la jolie petite maison au gros pin".


(Photos 'Avant l'Aube')